18-12-18

Pourquoi la ménopause nuit aux articulations

La baisse de la production d’œstrogènes s’accompagne chez environ la moitié des femmes ménopausées de douleurs articulaires. La ménopause n’est pas une bonne période, en particulier, pour les articulations. Cette étape de la vie d’une femme qui se traduit par un effondrement de sa production d’œstrogènes, les hormones sexuelles, est corrélée à l’apparition ou à l’aggravation de douleurs articulaires, en plus d’autres symptômes classiques : bouffées de chaleur ou encore fatigue. Ces douleurs concerneraient environ la moitié des femmes sans qu’il soit possible de prédire qui risque d’y être confronté et qui en réchappera. Ce symptôme, appelé rhumatisme de la ménopause, était de longue date constaté par les gynécologues, mais le lien suspecté avec l’effondrement de la production d’œstrogènes a été confirmé par l’utilisation de médicaments bloquant cette production hormonale pour lutter contre des cancers du sein. Environ la moitié des femmes concernées ont présenté des douleurs, en particulier au niveau des articulations.

Nos partenaires

Mon panier